Recherche avançée

N° 2. Plan général du projet de reconstruction de la porte ditte de Noyon de la ville d’Amiens dans lequel on peut laisser subsister l’ancien pont qui traverse le fosse, ou combler ce fossé vis-à-vis la porte et y construire un grand chemin

Détails du document
Description :

Né à Saumur, Jean Rousseau (1733-1801) quitte sa ville natale pour Paris en 1752 où il entre à l’École des ponts et chaussées. Formé au métier d’ingénieur des routes, il est désigné en 1757 pour servir en Picardie, région qu’il ne quittera plus. Vingt ans plus tard, il démissionne des Ponts et Chaussées et devient ingénieur municipal d’Amiens. Il est alors l’architecte pressenti par l’intendant Bruno d’Agay, puis par les autorités révolutionnaires, pour construire les derniers grands édifices publics du XVIIIe siècle à Amiens et Abbeville.

Licence : Licence Creative Commons

Citer ce document:

Rousseau, Jacques-Pierre-Jean (1733-1801), “N° 2. Plan général du projet de reconstruction de la porte ditte de Noyon de la ville d’Amiens dans lequel on peut laisser subsister l’ancien pont qui traverse le fosse, ou combler ce fossé vis-à-vis la porte et y construire un grand chemin,” L'Armarium, consulté le 1 octobre 2020, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/19703.

Auteur(s) : Rousseau, Jacques-Pierre-Jean (1733-1801)

Date : 23-11-1779

Lieu de conservation : Archives municipales d'Amiens

Type : image, Cartes et plans

Format:image/jpeg, Papier, mine de plomb, encre, aquarelle, Dimensions : 92,5 x 46 cm

Langue(s) : fre

Cote : Archives municipales d'Amiens. EE318_3