Recherche avançée

Chevaux pour la boucherie

Détails du document
Description :

Plusieurs hopitaux vétérinaires se sont implantés à Abbeville durant le conflit. Le Royal Army Veterinary Corps (RAVC) était chargé de la gestion, de l'entraînement et des soins des animaux

Les équidés qui ne pouvaient pas être sauvés étaient abattus. Ils étaient marqués d'un "B" pour boucherie.

Antoine-Marius Martin est un dessinateur, un peintre, un graveur et un lithographe. De 1903 à 1917, il réside à Abbeville : il enseigne le dessin au collège Courbet et dirige l'école des Beaux-Arts. Le fonds Antoine Marius Martin conservé à Abbeville, provient du legs de sa veuve, après un partage réalisé avec la ville de Saint-Rémy de Provence, en 1963 comprenant des livres, dessins, aquarelles, gravures. Une partie des planches réalisées par l'artiste représente des chevaux soignés à l'hôpital vétérinaire britannique d'Abbeville pendant la Première Guerre mondiale, entre 1914 et 1917. Marius Martin a d'abord réalisé des croquis d'après nature, les a transposés sur des plaques de cuivre en utilisant le principe de l'aquatinte, puis imprimés sur du papier.

Licence : Licence Creative Commons

Citer ce document:

Martin, Antoine-Marius (1869-1955) , “Chevaux pour la boucherie,” L'Armarium, consulté le 2 août 2021, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/19932.

Localisation

Auteur(s) : Martin, Antoine-Marius (1869-1955)

Date : 1917

Période : 1914/1918

Lieu de conservation : Archives municipales et bibliothèque patrimoniale d'Abbeville

Type : image, Documents iconographiques

Format:image/jpeg

Langue(s) : fre

Cote : Archives municipales et bibliothèque patrimoniale d'Abbeville. LEG MARTIN 71