Recherche simple

Le 1er mai 1891 - après la fusillade

Détails du document
Description :

Le 1er mai 1891 à Fourmies, une manifestation en faveur de la journée de 8 heures prend un tour dramatique. Au terme d’un jour de tension et de l’escalade entre les manifestants et l’armée, celle-ci fait feu sur la foule. La manifestation pacifique se transforme alors en tragédie au retentissement international. La fusillade de Fourmies, comme on l’appelle alors, suscite une forte émotion, déchaine les passions et la presse. Chaque camp politique s’en empare participant à créer un véritable mythe autour de cet évènement, parfois au mépris de la vérité.

Carte postale réalisée à partir d'une gravure représentant le moment juste après la fusillade. La foule de manifestants se disperse, ne reste sur les lieux que les victimes. L'abbé Margerin est ici représenté s'interposant entre les victimes et l'armée.

Licence : <a rel="license" href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/"><img alt="Licence Creative Commons" style="border-width:0" src="https://i.creativecommons.org/l/by-nc-sa/4.0/88x31.png" /></a>

Citer ce document:

“Le 1er mai 1891 - après la fusillade,” L'Armarium, consulté le 22 octobre 2019, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/23008.

Localisation

Lieu de conservation : Ecomusée de l'avesnois

Type : omages, Cartes postales

Format:image/jpeg

Langue(s) : fre

Cote : Ecomusée de l'avesnois. 2009.2.33