Recherche avançée

Reprodution de gravures sur bois éditées à Beauvais au début du XIXe siècle. Sainte Victoire, vierge et martyre.

Détails du document
Description :

Reproduction des planches éditées à l'occasion de l'exposition de mai 1958 en l'Hôtel de Ville de Beauvais pour honorer la visite des Sociétaires de la Fédération Folklorique de l'Ile de France. Cette exposition a permis de mettre en avant quatre graveurs beauvaisiens tirés de l'oubli : Lucien-Côme Diot qui a créé le plus grand nombre de ces planches, Moisand et Dupont ses gendres ainsi que Frédéric Etienne Joseph Feldtrappe. En effet, ces gravures se trouvaient dans un fonds inexploré de la bibliothèque municipale de Beauvais en 1926. C'est à la fin du XVIIIe siècle que ces graveurs mirent leurs talents au service de la gravure populaire.

Sainte Victoire est née à Rome au IIIe siècle. Issue d'une famille noble elle devait se marier mais préféra prendre Dieu pour seul époux en prenant la résolution de demeurer vierge. Elle subit la fureur de son futur époux ainsi que ses mauvais traitements afin de la forcer à le prendre comme époux puis à consommer le mariage mais celle-ci ne rompit pas son vœux de chasteté. Las, son futur mari obtint par les autorités politiques la permission de la faire tuer, elle devint donc martyre. Son bourreau devint aussitôt après sa mort lépreux et mourut au bout de six jours.

Licence : Licence Creative Commons

Citer ce document:

“Reprodution de gravures sur bois éditées à Beauvais au début du XIXe siècle. Sainte Victoire, vierge et martyre.,” L'Armarium, consulté le 21 novembre 2019, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/24877.

Editeur : Chez Dupont-Diot Libraire et Papetier (Beauvais), Imp. Moisand

Lieu de conservation : Réseau des médiathèques du Beauvaisis

Type : images, Documents iconographiques

Format:image/jpeg

Langue(s) : fre

Cote : Réseau des médiathèques du Beauvaisis. GR_000000000068