Recherche avançée

Lettres

Détails du document
default.jpg
Description :

Volume de 161 feuillets de parchemin, inscrits sur deux colonnes de 45 lignes d'une réglure à la mine de plomb. L'écriture est une belle textualis protogothique régulière, présentant des influences anglaises.

CONTENU
Il s'agit du premier volume d'un recueil des <a href="https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/jerome/correspondance/index.htm"target=_blank">lettres de Jérôme de Stridon</a>. Ce volume contient 96 épitres, farcies ça et là d’œuvres non épistolaires, tel, f. 29- 35v. le traité sur <a href="<a href=""target=_blank"></a>"target=_blank">Origène et le Cantique des cantiques</a>, ou f. 48v-55 Le traité d'<a href="https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Staugustin/polemiques/pelage/victor/index.htm"target=_blank">Augustin sur l'origine de l'âme</a>, précédé des retractatio, qui n'est pas de J2rôme mais est dédié à ce dernier.
En outre, f. 161v : une main contemporaine, peut-être la même que celle du copiste, a écrit deux pièces rimées sur ce feuillet de garde. Le feuillet donne le titre de la seconde : De excidio Rome et magnificentia Catonis ( Cette pièce se trouve également dans le ms. 115, au f. 77v-78r).
Une table placée en début de volume résume le contenu du volume, en présentant le chiffre en rouge, l'initiale du titre en vers et l'initiale de l'incipit en rouge, ce qui donne une grande clarté à la structure.
On peut aussi noter que l'ordre des lettres de ces deux volumes est le même que dans le ms. 38 de Boulogne sur Mer, qui provient de Saint-Bertin, et qui a certainement servit de modèle à celui de Clairmarais.

DÉCOR
Ce volume est structuré par trois niveaux de lettres de couleurs alternativement bleues et rouges, avec du vert pour l'Aurore, parfois émenchées, sans fioriture à part pour la grande initiale S du début du volume, émenchée, et ornée palmettes et de rinceaux très graphiques, qui annoncent les protofiligranes. On peut rapprocher ce styles des mss. <a href="https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/21893"target=_blank">54</a> et 74.
Pour les autres lettres, on note juste la présence occasionnelle d'un léger filigrane et de perles sur certains déliés.

ICONOGRAPHIE
Il n'y a pas d'iconographie à proprement parler, mais un lubrificateur facétieux à transformé le o du f. 29v en un visage lunaire.

RELIURE
Reliure médiévale fin XIIe - déb. XIIIe.
Ais de chêne couverts d'une liseuse de peau blanche à oreilles, cousue sur rabats de peau mégissée. Traces de boulons, de lanières et de pitons, et d'une fenêtre.

PROVENANCE
Plusieurs ex-libris de Clairmarais :
f. 160 : "Liber sancte Marie de Claromaresch"
f. 161v. : "Liber sancte Marie de Claromaresch"
f. 153 : "Virtus que exercetur non perit

BIBLIOGRAPHIE
_BONDEELLE-SOUCHIER, Anne, Bibliothèques cisterciennes dans la France médiévale. Répertoire des abbayes d'hommes, Paris, 1991, P. 82-88.
_STAATS, Sarah, Le catalogue médiéval de l'abbaye cistercienne de Clairmarais et les manuscrits conservés. Avec le concours de Caroline Heid et Donatella Nebbiai, et une contribution de Patricia Stirnemann, Paris : CNRS éditions, 2016, p. 71-72.
-WILMART, A., "François Modius, chanoine d'Aire (1590-1597) lit et soussigne les manuscrits de Saint-BErtin", BSAM, 14, 1923, p. 116-120 (p. 119, n. 2)
_FEIERTAG, J. L. , CCSL, 791, Contra Iohannem, 1999, p. LXXVIII.

12e siècle

1150

1175

Titre latin : Hieronymus, Epistulae

Cote ancienne : 25 (Clairmarais)

Licence :

Citer ce document:

Jérôme de Stridon, saint (345-420) et Augustin d’Hippone (0354-0430), “Lettres,” L'Armarium, consulté le 2 juillet 2022, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/43119.

Auteur(s) : Jérôme de Stridon, saint (345-420), Augustin d’Hippone (0354-0430)

Contributeurs(s) : Jean Ficheus, moins de Clairmarais (15..-1575)

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Type : Manuscrit

Langue(s) : Lat

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer