Recherche avançée

Commentaire de Jean Versor sur les Summulæ Logicales de Pierre d'Espagne

Détails du document
default.jpg
Description :

Volume de 51 feuillets de papiers, inscrits sur deux colonnes de 57 lignes d'une réglure à la mine de plomb et suivant les vergeures. L'écriture est une cursive régulière possiblement d'une seule main.
Le papier comprend plusieurs filigranes : l'un présente des armoiries à une Bande chargée de deux cotices potencées et contre-potencées surmontée d'une croix proches de <a href="http://www.ksbm.oeaw.ac.at/_scripts/php/loadRepWmarkImgPDF.php?rep=BR&refnr=1039&lang=fr"target=_blank">Briquet 1039 (Rouen, 1465)</a>, une licorne (non repéré) et une lettre P gothique simple chargée d'un trait en travers du grand jambage, celui-ci en forme de pince de homard (non repéré)

CONTENU
Il s'agit d'un fragment contenant les traités 4, 5 et 6 du commentaire de Jean Versor sur les Summulæ Logicales du Pape Jean XXI. Jean Versor était un dominicain, théologien et philosophe, qui fut recteur de l'Université de Paris en 1458.
Jean XXI, plus connu sous le nom de Pierre d'Espagne. Il fut maître ès arts à Paris avant 1246, date à laquelle il vint enseigner à la faculté de médecine de Sienne. Nommé archevêque de Braga (Portugal) en 1272, il devint l'année suivante cardinal-évêque de Tusculum et médecin du pape Grégoire X. Pierre d'Espagne est élu pape, en septembre 1276, mais meurt huit mois après son élection. Il était réputé pour ses connaissances médicales, mais c'est surtout comme logicien que Pierre d'Espagne a influé sur la pensée médiévale, en poursuivant la systématisation de la syllogistique aristotélicienne.

DÉCOR
Chaque début de livre s'ouvre sur une pagne décorée d'une grande lettre ornée, encadrée par des phylactères sur lesquels sont inscrits les premiers mots du livre en question.
Les grandes divisions du texte sont marquées par un premier mot en lettres majuscules dont l'initiale est rehaussées de rouge. On note aussi la présence de nombreux soulignements et de quelques prolongements marginaux.
Cette présentation est typique des manuscrits universitaires de la fin XVe siècle (voir ms. <a href="https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18149"target=_blank">585</a>, <a href="
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18156"target=_blank">607</a> et <a href="
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/1805"target=_blank">609</a>).

PROVENANCE
Ce volume se trouvait parmi les archives privées de Antoine-François Dufaitelle (1799-1857), préposé au chef de l'octroi de Saint-Omer, membre de la Société d'agriculture, du commerce, sciences et arts de Calais et éditeur de l'Indicateur de Calais. Celles-ci ont été conservées aux archives communales grâce à l'intervention de la Société des Antiquaires de la Morinie, et classés par le chanoine Bled dans l'ancienne série dite des "manuscrits de la ville" sous les cotes 1018 à 1033 (ou 1035 ?) (voir Bull. Antiquaires de la Morinie, 11 (1903), p. 279). Ces papiers étaient donc déjà à la bibliothèque en 1903, peut-être acquis lors de la vente de sa bibliothèque à sa mort (Dramard, Bibliographie géographique et historique du Boulonnais, Paris, Dumoulin, 1868, p. 67).

15e siècle

1460

1499

Titre latin : Dicta versoris super septem tractatus magistri Petri Hyspani

Licence :

Citer ce document:

Jean XXI, Pierre d’Espagne (1220?-1277), Pape (1276-1277) et Johannes Versor (14..-1485?), “Commentaire de Jean Versor sur les Summulæ Logicales de Pierre d'Espagne,” L'Armarium, consulté le 16 juin 2021, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/43157.

Auteur(s) : Jean XXI, Pierre d’Espagne (1220?-1277), Pape (1276-1277), Johannes Versor (14..-1485?)

Contributeurs(s) : Dufaitelle, Antoine-François, adjoint au chef de l'Octroi de Saint-Omer, historien local (1799-1857)

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Type : Manuscrit

Langue(s) : Lat

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer