Recherche avançée

Facture du commerce de modes et de lingeries « A Sainte Marie », à Saint-Omer

Détails du document
default.jpg
Description :

Pièce sur papier, avec encre (manuscrit et impression).

CONTENU
Ce papier à en-tête a été réalisé par l’imprimerie L. Van Elslandt à Saint-Omer. Il s’agit d’une facture dressée par le commerce de modes et de lingeries « A Sainte Marie », géré par les demoiselles Lejeune. Il est situé au n°3 de la rue de l’Ecusserie, à Saint-Omer. Au niveau de l’en-tête, les produits vendus au sein de ce magasin sont précisés : « Modes. Lingeries. Rubans. Coiffures. Gants. Broderies ».

Datée de juillet 1859, elle est destinée à mademoiselle Herbout. Elle concerne notamment l’achat de paires de gants et d’un chapeau.

CONTEXTE
D’après le recensement de Saint-Omer en 1846, au n°3 de la rue de l’Ecusserie, un commerce de mode est tenu par Julie Payelleville. Puis, dans celui de 1851, celui-ci est géré par les sœurs Lejeune, Joséphine et Céleste. Toutefois, à partir du recensement de Saint-Omer de 1856, seule Céleste Lejeune semble être encore présente. Le magasin de mademoiselle Lejeune est alors en activité jusqu’en 1899, d’après l’Almanach de Saint-Omer et l’Annuaire de Saint-Omer. De plus, selon les recensements, outre Céleste Lejeune, deux autres modistes sont également à cette adresse en 1872 : Blanche Voisin et Flavie Druon. Mais, seule la seconde demeure : elle est avec Céleste Lejeune jusqu’au recensement de 1876, puis seule jusqu’au recensement de 1896.

19e siècle

Juillet 1859

Licence :

Citer ce document:

“Facture du commerce de modes et de lingeries « A Sainte Marie », à Saint-Omer,” L'Armarium, consulté le 17 juin 2021, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/43299.

62500, Saint-Omer, France

Localisation

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Thématique(s) : Patrimoine industriel

Langue(s) : Fre

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer