Recherche avançée

Facture du commerce Debidas-Boulart, à Saint-Omer

Détails du document
default.jpg
Description :

Pièce sur papier, avec encre (manuscrit et impression).

CONTENU
Ce papier à en-tête a été réalisé par l’imprimerie Ch. Guermonprez, à Saint-Omer. Il s’agit d’une facture dressée par le marchand de modes Debidas-Boulart, situé au n°8 de la rue des Epéers, à Saint-Omer. Au niveau de l’en-tête, les produits vendus au sein de ce magasin sont précisés : « Gants. Modes et lingerie. Parfumerie. Nouveautés et confections ».

Datée du 16 mars 1863, cette facture est destinée à mademoiselle Herbout. Elle concerne notamment l’achat d’indienne et de toile.

CONTEXTE
En 1836, Philippe Debidas épouse Adèle Boulart, marchande de nouveautés. D’après le recensement de Saint-Omer, en 1856, au n°4 de la rue des Epéers, Philippe Debidas est indiqué comme architecte et marchand de mode et de nouveautés. Puis, dans celui de 1861, au n°8 de la rue des Epéers, Philippe et Adèle Debidas y vivent avec leur filles, Octavie, Adèle et Louise, toutes les trois modistes, ainsi que trois pensionnaires, exerçant cette même profession. Ainsi, ce commerce est désigné comme magasin de nouveautés dans l’Almanach de Saint-Omer en 1865, puis, comme magasin de mode à partir de 1866. Celui-ci est en activité jusqu’en 1886. En effet, dans l’Almanach de Saint-Omer de 1887, à cette adresse, il y a désormais le fabricant de chapeaux en feutre, monsieur Leseur.

19e siècle

16 mars 1863

Licence :

Citer ce document:

“Facture du commerce Debidas-Boulart, à Saint-Omer,” L'Armarium, consulté le 28 novembre 2021, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/43314.

62500, Saint-Omer, France

Localisation

Lieu de conservation : Bibliothèque de l'Agglomération du Pays de Saint-Omer

Thématique(s) : Patrimoine industriel

Sujet(s) :

Langue(s) : Fre

Cote : Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer