Recherche simple

Visite de l'usine Daydé-Pillé

Détails du document
Description :

Visite de l'usine Daydé-Pillé par ce qui semble être des clients. La structure métallique est prévue pour Hanoï comme l'indique le titre inscrit sur le métal.

En 1855, Philippe Mauroy installe un atelier de forge et une machine à vapeur rue Jules-Juillet. Deux ans plus tard, Louis Lebrun et Alexandre Levêque transforment cet atelier en une usine de grosse chaudronnerie et de fabrication de machines à vapeur. En 1886, Louis Lebrun fonde la société Dayde Pille avec Henri Dayde et Auguste Pilie. L'usine connaît un essor avec l'acquisition de terrains adjacents et se spécialise dans la production d'ouvrages métalliques, tels que des viaducs et des ponts-canaux, ainsi que dans la fabrication de grues, de ponts-roulants et de treuils.

Entre 1898 et 1914, l'usine s'étend de l'autre côté de la rue des Usines pour accueillir un parc à matériel, avec une voie ferrée reliant les deux ateliers. En 1944, l'usine subit des dommages lors de bombardements aériens et est partiellement reconstruite entre 1947 et 1948 avec des améliorations sociales telles qu'une infirmerie et de nouveaux vestiaires. Touchée par la crise, l'usine ferme en 1964, et ses bâtiments abritent aujourd'hui une pépinière d'entreprises, certaines activités utilisant les anciens équipements industriels.

Licence :

Citer ce document:

Navellier, Emile (1860-1909), “Visite de l'usine Daydé-Pillé,” L'Armarium, consulté le 23 avril 2024, https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/69419.

Localisation

Auteur(s) : Navellier, Emile (1860-1909)

Date : 1888/1909

Période : 1888/1909

Lieu de conservation : Archives municipales de Creil

Type : image, photographie

Format:image/jpeg

Langue(s) : fre

Cote : Archives municipales de Creil.14Fi278